samedi 1 mars 2014

Tons décoratifs

AZ018

J'ai repris ici deux des motifs appris précédemment : c'est mieux !

Il s'agissait pour cette étape d'utiliser le ton des motifs en les disposant du plus clair au premier plan au plus sombre à l'arrière plan pour donner une illusion de profondeur.

Ceux qui suivent bien auront remarqué que j'ai écrit exactement le contraire dans l'article "paysage". C'est une question de distance par rapport à l'oeil : quand on observe un paysage de collines, les plus éloignées, proches de l'horizon, sont floues et claires. Ici, par contre, on pourrait comparer à une scène rapprochée, comme une nature morte, où les tons clairs (ou éclairés) sont au premier plan.

Conclusion, on fait ce que l'on veut suivant l'effet que l'on veut donner. Ce qui compte c'est d'aller progressivement d'un motif clair à un motif sombre (ou l'inverse) pour une composition harmonieuse.

Dans le carré ci-dessus, j'ai donc été amenée à procéder à quelques améliorations. Le motif "parasol" trop clair pour sa position intermédiaire a été obscursi par des rayures.

Posté par Art Zen à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 25 janvier 2014

Illusion de paysage

Tout en restant dans l'abstrait, il s'agit d'appliquer les principes de la composition d'un paysage. Pour cela une petite contrainte au départ puisqu'il faut choisir quel côté du carré, placé en bas, sera le premier plan :

- le motif diminue en taille, important au premier plan jusqu'à ce que les lignes se rejoignent à l'arrière-plan,

- les motifs vont du plus foncé au premier plan, jusqu'à s'estomper à l'arrière plan. Pour donner l'illusion d'éloignement on peut aussi utiliser différentes tailles de feutre pour réaliser le carré, du plus gros pour les motifs du bas jusqu'au plus fin à l'arrière-plan.

Je vous montre le carré réalisé comme un exemple à ne pas suivre. En effet on voit au premier coup d'oeil que je n'ai pas moi-même suivi les principes de composition d'un paysage ... surtout la grosse et disgracieuse tache noire de l'arrière plan, on ne voit qu'elle !

AZ013

Les trois motifs utilisés :

Zentangle 8

Posté par Art Zen à 07:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 22 janvier 2014

Auras et interstices

- L'aura, ou plus simplement contour, est un trait régulier tracé lentement et qui entoure un ou plusieurs motifs. C'est un moyen harmonieux de passer d'un motif à un autre et qui permet à l'oeil de mieux circuler dans le dessin.

- Les interstices, il s'agit là de remplir certains vides ou espaces à l'intérieur des motifs. Cette technique permet de bien ancrer le motif et donne de la profondeur à la composition.

Voici le carré réalisé pour illustrer ces deux techniques d'embellissement.

J'ai choisi de ne pas ombrer au crayon de papier, je l'aime bien comme ça, tout clair, tout simple.

AZ012

Posté par Art Zen à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 2 novembre 2013

Zentangle 4

Cette séance concerne l'importance des ombres. J'ai un peu anticipé avec les premiers zentangles réalisés. Il s'agit, une fois celui-ci terminé, d'ombrer au crayon de papier les pourtours des motifs, certaines zones censées ne pas recevoir la lumière, pour apporter relief et profondeur au zentangle.

Les motifs ci-dessous illustrent bien ce contraste lumière/ombre, et les résultats différents que l'on peut obtenir ... comme pour le cercle qui par exemple paraît "boule" ou "trou" selon la position de l'ombre.

Zentangle 4

Et voici les deux zentangles réalisés à partir des motifs ci-dessus :

AZ006
AZ007

 

Posté par Art Zen à 19:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 24 octobre 2013

Zentangle 3

... ou le chevauchement des motifs. 

Il convient de bien assimiler la technique du chevauchement des motifs car c'est à mon avis la base même du zentangle. S'il y a une seule règle à retenir c'est celle-ci : NE JAMAIS RECOUVRIR OU COUPER D'UN TRAIT LE MOTIF QUI PRÉCÈDE !

Pour donner de la profondeur au motif chaque nouvel élément dessiné doit donner l'illusion d'être derrière. Il n'y a pas d'effet de transparence dans le zentangle et chaque élément dessiné devient opaque. Ainsi, au fur et à mesure que l'on rajoute des éléments au motif, il faut lever le crayon pour passer "l'obstacle opaque".

Ça parait un peu bizarre mais pour créer l'illusion de chevauchement ou de superposition des motifs, les traits eux-mêmes ne doivent pas se chevaucher ou se croiser. C'est particulièrement explicite dans les motifs 1 et 3 :

Zentangle 3

Et voici le premier zentangle avec des motifs de chevauchement. Je pense qu'il en faudra plusieurs pour bien maîtriser la technique !

AZ005

 

Posté par Art Zen à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,