samedi 1 mars 2014

Tons décoratifs

AZ018

J'ai repris ici deux des motifs appris précédemment : c'est mieux !

Il s'agissait pour cette étape d'utiliser le ton des motifs en les disposant du plus clair au premier plan au plus sombre à l'arrière plan pour donner une illusion de profondeur.

Ceux qui suivent bien auront remarqué que j'ai écrit exactement le contraire dans l'article "paysage". C'est une question de distance par rapport à l'oeil : quand on observe un paysage de collines, les plus éloignées, proches de l'horizon, sont floues et claires. Ici, par contre, on pourrait comparer à une scène rapprochée, comme une nature morte, où les tons clairs (ou éclairés) sont au premier plan.

Conclusion, on fait ce que l'on veut suivant l'effet que l'on veut donner. Ce qui compte c'est d'aller progressivement d'un motif clair à un motif sombre (ou l'inverse) pour une composition harmonieuse.

Dans le carré ci-dessus, j'ai donc été amenée à procéder à quelques améliorations. Le motif "parasol" trop clair pour sa position intermédiaire a été obscursi par des rayures.

Posté par Art Zen à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 25 janvier 2014

Illusion de paysage

Tout en restant dans l'abstrait, il s'agit d'appliquer les principes de la composition d'un paysage. Pour cela une petite contrainte au départ puisqu'il faut choisir quel côté du carré, placé en bas, sera le premier plan :

- le motif diminue en taille, important au premier plan jusqu'à ce que les lignes se rejoignent à l'arrière-plan,

- les motifs vont du plus foncé au premier plan, jusqu'à s'estomper à l'arrière plan. Pour donner l'illusion d'éloignement on peut aussi utiliser différentes tailles de feutre pour réaliser le carré, du plus gros pour les motifs du bas jusqu'au plus fin à l'arrière-plan.

Je vous montre le carré réalisé comme un exemple à ne pas suivre. En effet on voit au premier coup d'oeil que je n'ai pas moi-même suivi les principes de composition d'un paysage ... surtout la grosse et disgracieuse tache noire de l'arrière plan, on ne voit qu'elle !

AZ013

Les trois motifs utilisés :

Zentangle 8

Posté par Art Zen à 07:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 6 octobre 2013

Un zentangle, qu'est-ce que c'est ?

Extrêmement facile à réaliser, c'est cependant une petite oeuvre d'art qui va voit le jour.

Zentangle est né de la rencontre de deux américains, l'un "Zen", Rick Roberts et l'autre "Tangle", Maria Thomas. "Tangle" se traduit par "gribouillage" ... mot qui en français évoque mal le concept artistique c'est sûr, mais en revanche évoque bien la simplicité d'exécution et la grande liberté des motifs et des tracés.
Nombreux d'ailleurs sont ceux qui créent des zentangles sans le savoir. Les communications téléphoniques, les réunions de service, les moments où seule l'attention auditive est demandée sont autant d'occasions pour les mains qui tiennent un stylo de prendre leur indépendance et de se laisser aller à griffonner sur le bloc-note des petites merveilles d'art abstrait.

C'est exactement ce que nous propose de faire Beckah Krahula dans son ouvrage.

Nul besoin donc de savoir dessiner ou de se procurer du matériel coûteux pour faire son premier zentangle : un carré de papier de 9 à 10 cm de côté, un feutre à pointe fine et un crayon de papier suffisent. Nul besoin non plus d'un endroit particulier pour dessiner ses zentangles : un coin de table à la maison, dans la salle d'attente du médecin, ... et les dimensions du carré étant réduites, 20 à 30 minutes suffisent pour créer un zentangle.

Le zentangle c'est une oeuvre composée de motifs abstraits, simples et répétitifs, regroupés dans des espaces délimités par un trait de crayon, appelé fil conducteur et qui divise le carré selon sa fantaisie.